Chicago 2011 : 17ème foire des collectionneurs olympiques

« Retour à Voyages
Chicago 2011 foire olympique 17

Chicago (USA), foire mondiale des collectionneurs olympiques, du 04/08 au 07/08/2011

Malgré la difficulté d’obtenir quelques jours pendant cette période très demandée, j’ai réussi à partir le temps de la foire avec mon ami Claude. Nous nous sommes retrouvés à Londres pour prendre le même avion à destination de Chicago. Nous arrivons tardivement à notre hôtel, la navette prévue ne passant pas systématiquement à l’aéroport international de O’Hare.
Dès le lendemain, nous nous installons dans le centre de Convention, dédié principalement à une foire de 600 exposants et concernant le baseball, le football américain, le basketball, le hockey et accessoirement la boxe. Nous disposons d’un endroit à l’écart de l’énorme salle, strictement réservé aux collectionneurs olympiques. La climatisation est très forte, et on se gêle! Je retrouve de nombreux collectionneurs américains avec lesquels j’ai déjà été en contact mais que je ne connais pas physiquement. J’arpente les allées du centre encore désertes de visiteurs et dans lequel s’installent les vendeurs professionnels. Très impressionnant, des cartes de baseball à perte de vue, par milliers. Le soir, avec Claude, nous partons à la recherche d’un restaurant. Nous en trouvons un dans un autre hôtel qui nous convient. La zone, proche de l’aéroport, est essentiellement peuplée d’hôtels.
Le lendemain, le 4/08, malgré l’ouverture de la foire, les visiteurs ne se pressent pas dans notre secteur. La Cérémonie d’ouverture est faite en compagnie de Dick Fosbury (inventeur du fosbury flop) et de Gerhard Heiberg membre du bureau exécutif du CIO. Un bureau de poste temporaire est installé. Dick Fosbury et Bob Beamon signent des autographes payants.
Le 6 août au soir, le diner de gala a lieu à l’hôtel. Dick Fosbury est présent et nous raconte l’histoire de son saut, le Fosbury flop. Le flop vient d’une anecdote, à la pêche, lorsqu’on tire un poisson hors de l’eau et qu’on le met sur le sol, ses mouvements font un bruit: flop, flop!
Des files impressionnantes de personnes souhaitant faire signer des objets par des stars du baseball ou autres sports qui nous sont peu connus, sont installées. Le soir a lieu une vente aux enchères d’objets olympiques suivi de l’assemblée générale de l’Olympin Club auquel j’appartiens.
Je reprend l’avion dès le lendemain de la fin de la foire pour rejoindre la France, tandis que je laisse Claude et Vincent profiter encore un peu de leur séjour à Chicago.

2011/08 Chicago 2011 foire olympique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.