Pékin 2008 Jeux Olympiques d’été (Chine)

« Retour à Voyages
Pékin 2008 logo

Pékin 2008, Jeux Olympiques d’été, du 08/08 au 24/08/2008

Jour 0 – Cérémonie d’Ouverture – 8 Août

Arrivée la veille à Pékin via Canton après un long stop, mes amis Pascal et Claude sont bien là à m’attendre, mais mauvaise surprise, mes bagages n’ont pas suivi. Après les formalités de réclamation, nous partons en taxi vers mon hébergement. Nous sommes accueillis par un couple de chinois ne parlant que leur langue. Le dialogue est un peu compliqué! Les présentations faites et une fois installée, je repars vers le centre de Pékin avec mes amis, une station de métro toute proche nous facilite la tâche. Nous dînons en ville et nous séparons peu après, chacun regagnant son lieu de villégiature.
Le lendemain, jour de Cérémonie d’ouverture, je passe ma journée en diverses formalités et je récupère mes bagages à l’aéroport, puis je rentre à l’appartement, juste à temps pour voir la Cérémonie à la télévision.

Jour 1 – 9 Août

Je fais connaissance avec la ville et je pars à la découverte. L’accès au parc olympique nécessite un billet d’accès aux épreuves, ce ne sera pas pour aujourd’hui.

Jour 2 – 10 Août

Je me rend à Olymphilex où se trouve un centre d’échange Coca-Cola, une exposition philatélique, différents exposants des postes étrangères et l’exposition du musée olympique avec une présentation complète des torches d’été et d’hiver, ainsi que des médailles de vainqueurs et des posters des Jeux. Un orage torrentiel se déclenche un peu plus tard.

Jour 3 – 11 Août

Je pars visiter le pavillon de la Colombie britannique, un droit d’entrée de 30 RMB est requis. J’y trouve entre autres la boutique de souvenirs de Vancouver. J’y achète ce dont j’ai besoin avant de repartir vers la place Tian’anmen pour y admirer les décorations florales installées à l’occasion des Jeux. Je reprend le métro pour trouver le parc de Chaoyang où se tient un centre d’échange de pin’s Coca-Cola. Après un peu de marche, je finis par le découvrir, il faut payer un modique droit d’entrée. J’y retrouve Claude, installé depuis quelques heures et enchanté de ses échanges. A la fermeture, nous partons ensemble en quête d’un restaurant ouvert tardivement, très peu sont ouverts après 21h30, et nous finissons par nous rabattre sur un Mac Do faute de mieux. L’heure de fermeture du métro ayant été retardée pour cause de JO, cela nous permet de regagner nos hébergements respectifs par ce moyen de transport.

Jour 4 – 12 Août

Je pars pour le Club France situé au Novotel Qingxiao dans l’espoir d’apercevoir Marc B. Au bout de quelques minutes d’attente, je le vois sortir enfin. Je le rejoins et nous échangeons nos dernières informations. Pas d’accréditation pour moi. Je retrouve Régine volontaire pour le Club France, je l’avais rencontrée à Turin. Par chance, alors que des places de stade sont distribuées pour les VIP, il en reste 2 disponibles et on nous les accorde. Nous allons assister aux 1/2 finales et finale en judo féminin -63kg pour lesquelles Lucie Decosse est qualifiée. Nous sommes emmenés directement sur place par un bus affrété pour le CNOSF. Impossible de trouver un programme sur place, ils n’en ont pas fait. Nous rentrons dans la salle, nous sommes parmi les français, l’ambiance est survoltée. Lucie gagne sa 1/2 finale et est qualifiée pour le match pour la médaille d’or. Malheureusement, sur une contre attaque, elle se fait battre par Ippon par son adversaire japonaise. Une médaille d’argent tout de même. Nous repartons avec le bus au Club France. Marc va essayer de faire signer nos billets. Nous nous séparons et je rentre après avoir dîné.

Jour 5 – 13 Août

Marc m’a posé un lapin au Club France, ou bien ne m’a pas attendue. Je vais à Olympex, mais plus de ticket disponible pour aujourd’hui. Je pars donc au centre Coca-Cola de Chaoyang Parc pour y faire des échanges. J’y retrouve Michel que je n’avais pas encore vu. Pascal me rejoins un peu après, suivi par Claude. A la fermeture, nous partons manger dans un restaurant que j’ai repéré, encore ouvert à ces heures tardives. Nous nous séparons ensuite.

Jour 6 – 14 Août

Aujourd’hui, rien de particulier, la pluie est tombée, toujours diluvienne, quasiment toute la journée, et je n’ai pas bougé de l’appartement. Mon hôtesse m’a servi à manger et j’ai fait mes mises à jours de site.

Jour 7 – 15 Août

Je vais directement à Olympex. Je vais faire faire mon lot de cartes postales personnalisées, il faut attendre. Après, je file au centre d’échange Coca-Cola un peu plus loin. Je m’installe sur une table qui s’est libérée et fais des échanges. Je repars un peu plus tard pour le Club France où je retrouve Régine, une volontaire française âgée de 78 ans rencontrée à Turin. Je discute un moment avec elle. Je rentre ensuite à l’appartement. Je dois me lever tôt, j’ai un rendez-vous à l’expo avec une chinoise qui m’a réservé ma bouteille de pin’s Coca-Cola de Sydney. De plus, j’ai eu un billet d’entrée gratuit, Grâce à un des managers de Coca-Cola.

Jour 8 – 16 Août

Je rejoins Olympex pour l’ouverture de 9h. Je m’installe. Les échanges commencent. En fin de matinée, je revois la chinoise qui veut ma bouteille Coca-Cola de Sydney. Un peu avant de partir je vois Antoni Papio, un andorran collectionneur, avec sa femme. Nous sommes contents de nous saluer car nous n’avons pas encore eu l’occasion de nous voir. Un peu plus tard, j’aperçois Irina, nous nous rencontrons enfin ! Nous partons ensemble, pour rejoindre Chaoyang Parc. Nous allons donc échanger au centre de Coca-Cola. Par chance, il y a tout juste 2 tables de libre l’une à côté de l’autre. Nous restons jusqu’à la fermeture. là, elle me propose de la suivre jusqu’au Club de la Presse russe auquel elle peut aller. L’équipe féminine russe a remporté l’or à l’épée et doit participer à une conférence de presse au Club. La conférence de presse débute, nous pouvons faire nos photos au milieu des photographes professionnels et même faire signer des autographes. Ensuite, un buffet et des tables ont été installées dans la salle d’à côté. Le buffet est monstrueux, j’y découvre, en autres, le fruit du dragon, un fruit blanc avec des petites graines noires, la consistance et le goût sont proches du kiwi. On nous sert du vin. Un récital nous accompagne tout le long du repas.

Jour 9 – 17 Août

Je vais au parc olympique, Irina m’a donné un billet d’accès la veille. C’est immense, je découvre le stade “nid d’oiseau” d’un peu plus près, je vais voir le “cube d’eau” également. Je recherche le superstore pour aller faire mes emplettes olympiques. Je suis un peu déçue, après une queue de 30 mn, je n’y découvre pas grand chose de plus qu’ailleurs, sinon en plus grande quantité. Pas de posters, pas de balle de baseball pour Edouard, pas de magnets, pas de pin’s avec les drapeaux de pays, bref rien de ce que l’on m’a demandé. Je sors du parc vers le MPC (Main Press Center) afin de repérer l’endroit où sont les collectionneurs, j’essaierai d’y revenir. Je regagne ensuite Chaoyang Parc où je retrouve Michel.

Jour 10 – 18 Août

Je vais à Olympex, c’est la dernière journée de l’expo, les palmarès et la soirée de gala ont eu lieu hier. là-bas, je tombe nez à nez avec Marc B. qui est là pour récupérer sa collection. Ensuite nous repartons ensemble pour le Club France, non sans faire un stop à la Poste pour envoyer les cartes postales. Arrivés au Club France, nous nous séparons. Je discute un moment avec Régine (78 ans) qui est de service à ce moment-là. Je croise à nouveau Marc B. qui part. Nous allons chez lui. Jean-Pierre est là. Je quitte les garçons qui veulent aller se faire faire un massage et je pars de mon côté, manger un morceau. Je rentre ensuite à l’appartement.

Jour 11 – 19 Août

Problème d’intendance à résoudre avec mon hébergeuse. Je pars pour le Club France où je peux me connecter et joindre quelques amis par téléphone. Dans l’après-midi, après avoir déjeuné, je rejoins Chaoyang Parc pour faire des échanges de pin’s. A la fermeture, profitant de l’extinction totale des lumières, l’un de nos petits camarades emporte un parasol Coca-Cola au nez et à la barbe du policier en faction. Prudent, il attend que tout le monde soit parti avant de prendre un bus. Nous allons vers le Club France afin de trouver un restaurant encore ouvert à ces heures tardives pour la vie chinoise. Chacun se sépare pour rejoindre ses appartements.

Jour 12 – 20 Août

Claude me rejoint à la station de métro près de mon appartement pour débrouiller le problème d’intendance. Après beaucoup de discussion, nous finissons par arriver à un consensus qui se termine par mon départ de chez Pingping dans 2 jours, je serai hébergée dans l’appartement de Claude et ses acolytes, en remplacement de Jean-François qui doit partir. Ensuite nous partons en direction du MPC, nous déjeunons auparavant en route, retrouvons Jean-François sur notre chemin qui se joint à nous et rejoignons les collectionneurs de pin’s installés à la sortie du centre des Médias. J’y retrouve quelques collectionneurs connus tels que Toni, Irina ou Louie. Je me fais interviewer par une radio belge. Les échanges de pin’s se poursuivent jusqu’à la tombée de la nuit. Nous redescendons en bus vers Tian’anmen, puis nous rejoignons Wangfujing à pied pour manger au Mac Do.

Jour 13 – 21 Août

Je passe au Club France après avoir préparé mes affaires en vue de mon déménagement pour le lendemain. Au Club France, je récupère un peu de matériel. Je me connecte sur le réseau Wifi de l’hôtel et des amis m’appellent par téléphone. Je retrouve Régine avec laquelle je bavarde un moment, elle m’apporte quelques friandises récupérée au bar du Club. Dans le hall, j’aperçois Bernard Laporte en discussion, je croise Stéphane Diagana, Patrick Monteil, affublé d’une veste chinoise d’un rouge plutôt flash passe devant moi. La journée se passe et je rentre à l’appartement.

Jour 14 – 22 Août

Je pars de l’appartement après avoir rendu les clefs à Pingping. Je prend un taxi pour rejoindre l’appartement de Claude situé au Nord de la ville. Claude vient me chercher à Carrefour, point de ralliement facile à trouver, proche de chez lui. Après mon installation, nous repartons vers le centre d’échange Coca-Cola de Chaoyang Parc, nous y restons jusqu’à la Clôture et descendons vers le Club France. Claude, après avoir parlementé avec l’agent de Sécurité, obtient que je puisse rentrer. Il me fait visiter les lieux, nous montons au 5ème étage où se trouvent les Médias avec les différents studios (RMC, FRance 2, …). Anne-Caroline Chausson et Laetitia Le Corguillé respectivement championne et vice-championne de BMX sont là pour le passage en TV. Nous redescendons au bar sentir l’atmosphère. Beaucoup de monde déjà s’y presse. Je rencontre Maurice Dunan, ancien notaire d’Albertville, qui a fait le déplacement à Pékin, il est trempé par le champagne des 2 championnes de BMX. Je les ai ratées de peu, mais Gwladys Epangue, médaille de bronze en taekwondo arrive, présentée par Henri Sérandour. Nouvel arrosage au champagne, que j’évite de justesse. Claude rencontre son voisin du Mans, il n’en reviens pas, ce n’était pas prévu! l’un est au 132 et l’autre au 134 de la même rue. Nous discutons un moment ensemble. L’équipe de handball masculine a réussi à se qualifier pour la finale, une autre médaille d’assurée. Nous rentrons à l’appartement à 3h du matin, tout le monde est endormi.

Jour 15 – 23 Août

Départ avec Claude pour le centre Coca-Cola de Chaoyang Parc où nous restons jusqu’à la fermeture. Après, direction Club France. En cours de route, une chinoise travaillant pour UPS nous interpelle, souhaitant se rendre au Club. Nous lui proposons de nous suivre. Ce soir Claude a réussi à m’obtenir un pass journalier, je peux donc circuler sans problème. J’aperçois très rapidement Régine qui part pour récupérer son dernier bus. Le Club France ferme ses portes très tôt, une soirée est organisée par Adidas ce soir dans un autre endroit et tout le monde s’y est rendu. Je rencontre Marc B. qui sort de sa séance de plongeon au water cube. Nous discutons un petit moment avant de nous séparer. Le bar ferme et nous rejoignons le Mac Do près de Carrefour pour y retrouver Pascal et Alain. Nous rentrons ensuite.

Jour 16 – Cérémonie de Clôture – 24 Août

Les français se sont qualifiés pour la finale de handball, Claude part à la recherche de billets pour y assister. Le Club France n’en a plus à distribuer. Je dois passer à Chaoyang Parc récupérer le dernier pin’s du jour pour Michel. Je retrouve Alain et Pascal à Beitucheng pour essayer de trouver des billets d’entrée pour le hand, malheureusement en pure perte. Claude nous a rejoint, nous nous séparons déçus. Je vais au Club France consulter mes mails sur l’ordinateur de l’hôtel. J’aperçois Régine superbement vêtue en prévision de la dernière soirée du Club. Je rentre au Club, je discute un peu avec l’officier de Sécurité. L’entrée est filtrée ce soir, car pour la dernière soirée, beaucoup de monde attendu et les badges provisoires ne sont pas acceptés. Il fait une exception pour moi. Je monte à l’étage média pour voir la Cérémonie de Clôture à la TV, il n’y a plus grand monde, le déménagement a déjà commencé. Régine me rejoint, nous redescendons ensemble au bar. Claude arrive, accompagné de 2 jeunes français étudiants en marketing du sport, Florent et Rémy. Il demande à Régine de les faire rentrer, elle accepte. Ils nous racontent leurs faits d’arme: descendre et courir sur la piste d’athlétisme du grand stade, plonger de 5m et se baigner dans la piscine olympique après la dernière épreuve du plongeon. Daouda Sow, un boxeur qui a reçu la médaille d’argent nous est présenté. Les handballeurs nous rejoignent pour fêter leur médaille d’or. Ils sont déchainés. L’ambiance est extra. Marie-José Perec est là, elle accepte de faire une photo, j’en fait une autre avec l’un des handballeurs qui me dit de toucher sa médaille. Hicham El Guerrouj est là également. Grâce à Florent, nous allons dîner au restaurant tenu par Lenôtre le temps des Jeux. Quelques uns des handballeurs rejoignent la salle de restaurant et s’installent à côté de nous pour dîner. Jean Luc Reichman se joint à eux. Régine nous rejoint un peu plus tard. Nous redescendons au bar après le repas. il n’y a presque plus de monde, Marie-Jo est encore là, moins entourée. Nous bavardons avec elle. Elle n’a pas mangé depuis le matin et Claude va lui chercher une assiette de gâteau au restaurant que nous venons de quitter. Elle n’en revient pas. Il commence à se faire tard, les jeunes partent en boite tandis que nous rentrons à l’appartement avec Claude. Les Jeux sont finis, rendez-vous dans 4 ans pour ceux de Londres!

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.